Stéphanie Braquehais la madame Afrique de l’est de RFI

Stéphanie Braquehais

Grandes lunettes de soleil, cheveux châtains et souvent en pétards,les yeux bleus,taille normale c’est la description parfaite de Stéphanie Braquehais la madame Afrique de l’est et grands lacs  de rfi .Et oui c’est elle qui couvre la Somalie en Afrique de l’ est,le Sud Soudan et de temps à autre la région des grands lacs pour la radio mondiale. Exceptionnelle est cette femme, qui fait partie de la très courte liste des journalistes internationaux qui  sont souvent sur le terrain, dans ces zones qui sortent et se remettent  difficilement de conflits des plus meurtriers de l’histoire du continent africain.

A 33 ans cette ancienne diplômée de l’école de journalisme de Lille connait très bien l’Afrique de l’est pour y avoir a peut près séjourner dans tous les pays de la région.Mais avant d’être la correspondante de RFI en Afrique de l’est basée au Kenya ,elle a  été correspondante de RFI au Tchad entre 2004 et 2006. Actuellement,elle couvre principalement la Somalie,le Sud Soudan,mais aussi de temps à autre les Grands Lacs et bien sûr le Kenya.

A la question pourquoi avez vous choisi le métier de journaliste alors que dans votre famille il n’y avait pas  vraiment de journaliste voici ce qu’elle nous répond sans hésité « ce n’est pas vraiment le journalisme d’abord, mais une combinaison de plusieurs envies, celle d’écrire et celle de voyager loin. comme vous l’avez dit  il n’y a pas de journalistes dans ma famille, je n’ai donc pas eu de vocation en étant enfant, mais plus tard. J’avais effectué plusieurs voyages au Tchad avant de rentrer à l’école de journalisme, et j’ai décidé de tenter ma chance là bas. Au bout du compte, je n’écris pas assez car je fais surtout de la radio et de la télévision, mais je voyage beaucoup, ce qui est très bien ».

A Nairobi la capitale du Kenya où elle est basée, lorsqu’elle n’est pas en reportage sa journée commence souvent entre 7h et 7h 30 par la lecture des nouvelles ou des exercices de Swahili une langue dont elle est tombée amoureuse et qu’elle s’efforce à apprendre.Ensuite elle nage parfois jusqu’à 50 minutes parfois à la piscine et les soirs,elle sort pour dîner et faire des courses car nous confie t-elle son frigo est toujours vide.

Lorsqu’on lui demande de donner un conseil à tous les jeunes qui désirent se lancer dans le journalisme elle répond que pour elle « le plus important est de se faire confiance,de ne jamais aller plus loin que ce que l’instinct dicte, et ne surtout pas aller loin parce que d’autres le font ». Pour elle « le secret de la réussite en plus du travail c’est de rire lorsqu’il le faut et de pleurer lorsqu’on ne peut pas faire autrement« .Le plus grand rêve que chérie Stéphanie Braquehais c’est d’avoir du temps pour travailler au moins six mois ou un an sur un projet d’écriture même si ce n’est pas pour aujourd’hui, elle nous confie qu’elle y travaille.

Salut chers lecteurs et lectrices à bientôt.

 

The following two tabs change content below.
keitamamady
Né en 1990 à Conakry, capitale de la Guinée, je suis étudiant à l’Université Nationale des Mines de Dnipropetrovsk (Ukraine). Passionné de journalisme et d’écriture, j'ai travaillé deux ans comme collaborateur au groupe de presse L’indépendant-le Démocrate. Je suis également le coordonnateur du club RFI d’Ukraine.

4 thoughts on “Stéphanie Braquehais la madame Afrique de l’est de RFI

  1. A N’Djamena au Tchad, Stéphanie habitait à Paris-Congo, un des quartiers populaires de la ville. Juste en face du domicile d’un ami, se trouvait la maison dont elle était locatrice. Stéphanie bénéficiait de toute notre admiration mon ami et moi. Nous attendions souvent le retour de ses courses pour avoir l’occasion de l’admirer davantage. Très souvent, nous avons tenté sans succès de lui glisser des mots. Les gardiens nous tenaient toujours à l’écart. Très bon article, à propos d’une personne qui fait du bon travail!

  2. Très bonne journaliste, je suis fan…et en plus jolie. Encore une femme courageuse que bien des hommes pourraient prendre en exemple.
    Continuez, Madame!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *