Eric Amiens la voix des clubs rfi

Eric Amiens.
(S. Bonijol/RFI)

Une fois chaque semaine, en compagnie du désormais très célèbre Laurent Sadoux d’Afrique midi,il donne la parole aux fidèles auditeurs de la radio mondiale pour parler de la vie de leur club rfi, mais aussi découvrir l’autre facette moins connue du journaliste choisi par le club à l’honneur. Et bien les fidèles auditeurs de la radio mondiale ont deviné que je parle  d’Eric Amiens. En éffet depuis le départ de Jean Legrand, ce natif de Basse terre en Guadeloupe innove,anime,et aide la grande communauté des clubs rfi à aller de l’avant. Mais quel est le secret de la réussite de ce journaliste qui améliore tous les jours par ses innovations cette émission plus agréables désormais  à écouter de l’avis même du sécretaire géneral du club rfi d’Ukraine un des nombreux clubs d’auditeurs qui existent à travers le monde? Quel est le parcours de ce journaliste à la voix singulière qui nous berce tous les samedis sur l’antenne Afrique de RFI lorsque la pendule indique  22h 33 minutes en T.U ?  Quel est le projet qui le tient  le plus à coeur ces jours ci ? Et bien tentons d’élucider le mystère du présentateur de la célèbre émission « le club rfi ».

C’est en 1995 que le jeune Eric Amiens diplomé de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Paris en France intègre Radio France Internationle après un bref passage à RFO Paris (Radio France Outre mer) comme pigiste.Il grimpe rapidement les échellons et est nommé en 1997 comme chef du service créole au sein de la direction des langues. Entre 2006 et 2010  il est journaliste économique à RFI. Depuis le départ de Jean Legrand, en mars 2010 Eric Amiens se voit confier les clefs de l’émission pour poursuivre l’oeuvre et continuer à remplir de belles pages « le livre en or » des clubs rfi. A l’époque en apprenant le départ de Jean Legrand,les membres du club rfi de Boké dont je faisais partie étions vraiment inquiets car nous pensions qu’on ne  pouvait pas  trouver une personne qui allait nous comprendre et être à notre écoute comme le faisais si bien Jean Legrand. Mais  au fil des jours nous avons  découvert le « style Eric Amiens » qui a rendu cette émission  bien meilleure qu’elle ne l’a jamais été avec toutes les innovations,toutes les nouvelles rubriques. « Nous nous sentons désormais plus proches de notre radio RFI, nous connaissons de mieux en mieux les journalistes qui y travaillent enfin je souligne qu’Eric Amiens le père de  famille des clubs rfi  s’implique beaucoup pour que nos projets autour de la protection de l’environnement, mais aussi de la promotion de la langue française  puissent se réaliser » confie pour sa part Yazora Béavogui membre du club RFI d’Ukraine.

Eric Amiens affirme que le mercredi est le jour le plus chargé de la semaine pour lui et toute l’équipe qui l’accompagne car ce jour est celui de l’enregistrement de l’émission « Il faut préparer le conducteur,vérifier les derniers éléments pour le bon déroulement de l’émission.Cettte émision ne peut se faire en direct à cause des nombreuses diificultés techniques que nous pouvons rencontrer » nous explique pédagogiquement le présentateur de l’émission le club rfi  qui ajoute qu’à ce jour « il y a environ une centaine de clubs  à travers le monde:en Afrique francophone comme anglophone mais aussi au Brésil, en Haiti ,en Nouvelle Zélande,en Allemagne,en Ukraine …avec plus de 90000 adhérents.Nous essayons d’acccompagner au mieux tous ces différents clubs à travers leurs activités ».

Concernant ces  projets d’avenir l’animateur du club RFI qui est aussi diplomé avec mention d’un troisième cycle en conduite de projet multimédia de l’Université Jules Vernes (Picardie) nous explique qu’il travaille sur un ouvrage dont il a accepté de nous parler de façon sommaire « Vous savez  je suis un passionné de l’histoire des Antilles,de l’Afrique et de sa diaspora.L’ouvrage que je prépare s’intérresse à  ce sujet. J’essai de dire que les antillais et les africains ont fait et font plus de choses ensemble contrairement à ce qu’on laisse entendre. Il y a une histoire riche mais méconnue entre les Antilles et l’Afrique. Quand je parle des Antilles je ne parle pas seulement de la Martinique et de la Guadeloupe, les Antilles c’est aussi Cuba, Haïti,la Jamaique, trinidad…Par exemple les haitiens ont contribués à mettre en place le système éductatif en RDC(Republique Democratique du Congo) après le départ des belges .Frantz Fanon le martiniquais, a combattu aux cotés des algériens pour l’indépendance, de nombreux antillais se sont investis auprès des nouveaux états indépendants en Afrique dans les années 1960 soit en qualité de ministre soit comme des conseillers,par exemple le guadeloupéen Henry Corenthin a été  plusieurs fois  ministre de Modibo Kéita au Mali, on peut parler de Madame Siby Ginette Bellegarde femme politique et ancienne  ministre des Enseignements  et de la Recherche Scientifique  au Mali qui à des origines martiniquaises .En éffet je trouve que cette histoire riche mais méconnue mérite d’être rappeler pour éclairer l’opinion » .

Eric Amiens encourage les jeunes au travail car selon lui seul l’éffort fourni paie. « Il y a très peu de place pour le hasard dans cette vie » conclut-il.

Rappelons pour terminer que l’émission le  club RFI en partenariat avec l’Alliance Francophone et la société Audiovisuel Extérieur de la France organisent « Le  Prix International de la jeune écriture francophone, Club RFI-Alliance Francophone » parrainé par Stéphane Hessel ,un concours auquel pourront prendre part tous les jeunes âgés de 15 à 25 ans jusqu’au 20 décembre 2012.

Alors à nos plumes !

Salut chers lecteurs et lectrices à bientôt j’espère.

 

The following two tabs change content below.
keitamamady
Né en 1990 à Conakry, capitale de la Guinée, je suis étudiant à l’Université Nationale des Mines de Dnipropetrovsk (Ukraine). Passionné de journalisme et d’écriture, j'ai travaillé deux ans comme collaborateur au groupe de presse L’indépendant-le Démocrate. Je suis également le coordonnateur du club RFI d’Ukraine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *