Le subsaharien et la gastronomie ukrainienne

Le bortsch plat national ukrainien
Source : Google

En quittant ma Guinée natale en ce mois de septembre 2011, parmi les nombreuses questions que je me posais se trouvait en bonne place celle liée à la nourriture, à tous ces plats que je devrais manger désormais pour survivre. Le moins que l’on puisse dire est qu’au début, j’étais inquiet à l’idée de devoir changer mes habitudes alimentaires car après tout je savais que Conakry la guinéenne n’aurait rien à avoir avec Odessa l’ukrainienne.

Et pourtant avec le temps, j’ai remarqué que la cuisine ukrainienne  était tout aussi variée et offrait plusieurs milliers de recettes, tout comme la gastronomie de ma Guinée natale.

Je me rappelle de la première fois que j’ai dégusté un plat ukrainien. C’était au mois d’octobre 2011, soit juste un mois après mon arrivée en Ukraine. A l’époque, j’avais la tête pleine de rêves et de projets. Parmi ceux-ci figurait en bonne place celui de séduire une belle Ukrainienne. Et pour ceux qui ne me connaissent pas très bien, j’avoue que dans ce domaine je suis un attaquant. C’est peut être un défaut, à vous d’en jugez. C’est à ce moment que je fis la connaissance de Tania, une beauté sublime du genre longs cheveux noirs et bouclés, avec de grands yeux marrons à l’affût de tout ce qui ce passe. Forte personnalité, souriante, généreuse, douce et affectueuse, j’abordais cette belle créature. Même si à l’époque, je parlais encore très mal le russe, je n’hésitais pas à l’inviter dans le restaurant de son choix pour manger son plat préféré. Heureusement malgré mes mots mal prononcés ou balancés à l’envers, la fée Tania sourit : c’était mon jour de chance. Le rendez vous était fixé.

Au restaurant, Tania me proposa de déguster le bortsch, le plat national ukrainien, et en même temps l’un des plus connu hors des frontières de l’Ukraine. Il faut dire que pour la première fois je ne suis pas directement tombé amoureux de ce plat. Mais avec le temps je vous assure que le bortsch fait désormais partie de mes plats préférés, et je sais même le cuisiner à présent.

Le bortsch est une sorte de soupe traditionnelle vraiment délicieuse à base de viande de boeuf,de poulet ou de porc, mais aussi de la betterave et divers légumes (haricots, chou, pomme de terre, carottes, concombres, tomates, oignons…) le tout réhaussée de crème fraîche et de fines herbes hachées.

A part le bortsch, il existe plusieurs autres recettes que le Subsaharien que je suis a appris à apprécier, ce sont entre autres les kachas, le millet, le sarrasin, la citrouille mais aussi les pâtes,  les boulettes, les boulettes de pâte, les grechanikis, les sochnikis et les crêpes. Il y a aussi dans la gastronomie ukrainienne un riche assortiment de plats aux œufs (les œufs brouillés avec du bacon et des saucisses). Ces plats sont je vous assure délicieux et agréables à déguster. Bon appétit !

Salut chers lecteurs et lectrices et à bientôt j’espère.

The following two tabs change content below.
keitamamady
Né en 1990 à Conakry, capitale de la Guinée, je suis étudiant à l’Université Nationale des Mines de Dnipropetrovsk (Ukraine). Passionné de journalisme et d’écriture, j'ai travaillé deux ans comme collaborateur au groupe de presse L’indépendant-le Démocrate. Je suis également le coordonnateur du club RFI d’Ukraine.

5 thoughts on “Le subsaharien et la gastronomie ukrainienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *