Qu’en est-il de la langue et de la culture française en Ukraine ?

Source Google images
Source Google images

Alors que le russe est parlé par un grand nombre d’ukrainiens, la langue officielle dans ce pays d’Europe de l’Est demeure l’ukrainien. A côté de ces deux langues qui caracolent en tête en matière de communication, les Ukrainiens manifestent un réel intérêt pour les langues étrangères, je pense notamment à l’anglais, l’allemand, le français, l’espagnol et que sais-je encore. Cette semaine je me suis intéressé au français en Ukraine. Certes la langue de Molière n’est pas la première langue étrangère que souhaite apprendre ou parler la majorité des ukrainiens, mais elle passionne beaucoup d’entre eux.

«Salut, merci, Je t’aime, tu est très belle, la tour Eiffel, Paris, je travaille ,au revoir… » sont des mots dont tout le monde ou presque connait le sens ici. Ce sont des mots qui ont un réel effet surtout sur les plus jeunes dans les milieux que je fréquente je parle de l’université. Et bien, malgré que l’Ukraine n’est pas un pays francophone, ces dernières années la langue française à réalisé une véritable percée.

C’est ce que nous confirme Eric Tosatier le directeur de l’Institut français d’Ukraine et conseiller culturel de l’Ambassade de France en Ukraine:

«Le français est une langue qui marque des points. Avec notamment l’augmentation du nombre d’apprenants de la langue de Molière en Ukraine, une augmentation importante des cours au sein de l’institut français d’Ukraine qui ont presque doublé au cours des 3 dernières années. Cette augmentation du nombre d’apprenants est encore plus importantes dans les alliances françaises avec notamment le triplement du nombre d’apprenants au cours de ces dernières années » nous explique M. Tosatier

Un autre signe de la vitalité du Français en Ukraine est l’accroissement du nombre d’élèves du Lycée français de Kiev la capitale de l’Ukraine.

«Un triplement du nombre d’élèves au cours des 6 dernières années» nous révèle Eric Tausatier.

Toutes ces avancées ont été possibles grâce au remarquable  travail qu’effectuent les 9 alliances françaises réparties sur l’ensemble du pays, mais aussi grâce au dynamique institut français au Lycée français de Kiev. Souvent des expositions sont organisées pour véhiculer aussi  la culture française. Des Expositions qui passionnent beaucoup les jeunes en Ukraine. D’ailleurs la 10ème édition du printemps français est prévu dans le courant 2013 dans tous le pays.

En ce qui concerne les difficultés potentielles qui se posent en travers du chemin de la promotion de la langue et de la culture française en Ukraine, se trouve la réforme de l’enseignement des langues dans le système scolaire. Eric Tausatier nous explique:

«Le français doit prouver son attractivité face à une langue universelle comme l’anglais et d’autres langues émergentes »

Pour lui l’un des enjeux est de montrer en quoi la France, le système éducatif français et la culture française sont attractifs. Ce sera vraiment un de nos atouts conclut le diplomate.

Comme pour dire que c’est cela aussi une grande nation, sa capacité à exporter sa culture et sa langue hors de ses frontières.

Merci et à bientôt mes chers lecteurs et lectrices

The following two tabs change content below.
keitamamady
Né en 1990 à Conakry, capitale de la Guinée, je suis étudiant à l’Université Nationale des Mines de Dnipropetrovsk (Ukraine). Passionné de journalisme et d’écriture, j'ai travaillé deux ans comme collaborateur au groupe de presse L’indépendant-le Démocrate. Je suis également le coordonnateur du club RFI d’Ukraine.

2 thoughts on “Qu’en est-il de la langue et de la culture française en Ukraine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *