Mon étrange premier rancard amoureux (suite et fin)

Abendstimmung Sunset Ciel Romance Sun, par LoggaWiggler (via Pixabay, CC)
Abendstimmung Sunset Ciel Romance Sun, par LoggaWiggler (via Pixabay, CC)

C’est sur internet et précisément le réseau social Vk que Lansana, un de mes amis d’enfance aussi timide que moi, a fait la connaissance d’Elena une fille originaire de la région de Donetsk en Ukraine. Dans le deuxième épisode de cette histoire, je raconte leur rencontre.

Elena est le genre de fille ayant  longtemps attendu le fameux et hypothétique prince charmant. Mais le prince charmant se faisait attendre parce qu’Elena était une de ces rares filles déplaisante à la vue au royaume des beautés sublimes. En plus, elle était du genre à ne pas assumer son physique, au point que même sur son profil du réseau social Vk, elle n’avait aucune photo d’elle même,utilisant des photos d’une de ses copines de loin plus présentable.

Depuis leur rencontre via internet, Lansana et Elena s’entendaient bien et partageaient un amour sincère, du moins en apparence. Il leur arrivait même parfois d’envisager leur vie future ensemble. Et bien tout cela allait s’effondrer comme un château de cartes le jour où Lansana allait découvrir le double jeu auquel se livrait Elena, à l’occasion d’un voyage dans la ville de sa dulcinée. En fait, la vraie silhouette d’Elena n’avait rien à voir avec le profil qu’elle présentait sur le réseau social .Elle s’était tout le temps de leur relation virtuelle fait passer pour une personne qu’elle n’était pas du tout. En effet sur son profil Vk elle utilisait d’autres photos pour se présenter à la place des siennes. C’est cela que Lansana allait découvrir lors de ce voyage en voyant que les photos du profil n’avait rien à avoir avec la réelle silhouette d’Elena. Tragique et décevant pour un Lansana qui en était à sa toute première expérience en matière d’amour.

Comme il était certainement prévisible après un tel faux pas, un tel mauvais départ, le pauvre Lansana décidait de jeter l’éponge car Elena l’avait menti en se faisant passer pour une personne qu’elle n’était pas du tout. Ce mensonge allait le faire abandonner certes le cœur brisé. Oh la vie…  Elle ne nous sourit pas toujours.

Depuis, Lansana a décidé et par la même occasion conseille de se méfier et de ne plus aller revendre son cœur et son amour sur les réseaux sociaux et les sites de rencontres car parfois, il y a beaucoup plus de truands que d’hommes et de femmes honnêtes. Lansana mon cher ami aura certes besoin de temps pour surmonter cette épreuve difficile,mais aujourd’hui pour lui le plus important est que d’autres personnes profitent de cette expérience pour être un peu plus prudent car les escrocs, les malhonnêtes, les arnaqueurs et autres ne sont pas souvent très loin de ces sites de rencontres.

En tout cas si l’amour c’est de l’arnaque, de l’escroquerie ou de la malhonnêteté alors l’amour n’est certes pas fait pour être vécu par des mecs comme nous, qui mettent la confiance mutuelle et l’honnêteté comme le socle de tous les rapports humains.

Merci mes chers lecteurs et lectrices et à bientôt j’espère.

The following two tabs change content below.
keitamamady
Né en 1990 à Conakry, capitale de la Guinée, je suis étudiant à l’Université Nationale des Mines de Dnipropetrovsk (Ukraine). Passionné de journalisme et d’écriture, j'ai travaillé deux ans comme collaborateur au groupe de presse L’indépendant-le Démocrate. Je suis également le coordonnateur du club RFI d’Ukraine.

4 thoughts on “Mon étrange premier rancard amoureux (suite et fin)

  1. Ta phrase « Depuis, Lansana…femmes honnêtes », m’a vraiment fait rire. Mais en même temps ça enseigne. Avec le dernier paragraphe, je te rejoins (amour sincère). Vraiment belle histoire et beau billet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *