Mylène Colmar « la madame Caraïbe » de Mondoblog

Crédit photo: Guillaume Aricique.
Crédit photo: Guillaume Aricique.

Nous faire découvrir sa région, partager ses émotions, et surtout donner son point de vue face aux convulsions sociaux politiques et culturelles auxquelles est confronté l’espace des Caraibes, c’est l’objectif que vise la Mondoblogueuse  Mylène Colmar depuis octobre 2012 avec son blog Universelle Caraibe. Mais qui est cette jeune femme souriante et pleine d’énergie qui fait de l’émergence d’une « Grande Caraïbe », une zone de coopération et d’intégration régionale forte un projet qui lui tient à cœur ? Quel est le parcours de cette jeune femme dynamique ? Existent t-il des rêves qui rythment le quotidien de la jeune Guadeloupéenne ? Pour répondre à toutes ces questions et bien d’autres encore que nous nous sommes toujours posées sur Mylène j’ai partagé le quotidien de le jeune femme.

C’est à Dakar que j’ai rencontré Mylène lors du récent séjour des mondoblogueurs dans la capitale sénégalaise pour la session de formation organisée par l’Atelier des Médias la web émission participative. Lorsque vous la rencontrez la première chose qui vous frappe tout d’abord après son gout extraordinaire pour le wifi et les réseaux sociaux, c’est son sourire, sa grande sensibilité, et sa bonne humeur contagieuse. D’ailleurs la jeune femme m’explique que tous les matins elle fait sa petite revue des réseaux sociaux, sites d’information et mails avant d’honorer ses rendez vous quotidien de journaliste.

Le parcours …

Malgré qu’elle est toujours restée profondément attaché à sa Guadeloupe natale c’est à l’étranger que se forge réellement la personnalité de la jeune Mylène puisqu’après avoir décroché son Baccalauréat littéraire elle s’envole en direction de la France hexagonale pour poursuivre ses études à l’université de la Sorbonne Paris IV où elle sortira diplômé d’études approfondies de littérature et civilisation française en 2005. Une quête du savoir qui se poursuivra pour Mylène en Angleterre le pays de la reine Élisabeth II, puis au Canada à Montréal en 2007 d’où elle repart un an plus tard titulaire d’un certificat en journalisme de l’Université de Montréal.

Ses diplômes en poche, elle décide de rentrer chez elle en Guadeloupe afin de réaliser le rêve qu’elle a chéri toute son enfance, celui d’être journaliste. A propos Mylène se confie « Depuis le plus jeune âge, je veux être journaliste. Si mes souvenirs sont bons, je regardais une émission présentée par la journaliste française Anne Sinclair, à l’époque, et elle interrogeait le président de la République de l’époque, François Mitterand. J’ai dit à ma mère : c’est ce que je veux faire. Des années plus tard, j’ai commencé à lire les auteurs français, parmi lesquels Honoré de Balzac qui dépeignait notamment les journalistes de la presse écrite de son temps. C’est vite devenu mon auteur préféré, parce que ses écrits n’ont fait que confirmer que c’est ce métier que je voulais exercer »

Tout d’abord recrutée comme journaliste stagiaire par l’hebdomadaire régional « Sept magazine »  elle grimpe rapidement les échelons jusqu’au poste de Secrétaire générale de la rédaction poste qu’elle occupe deux ans durant. L’entreprise liquidée, Mylène décide d’explorer de nouveaux horizons : d’abord à Paris où elle commence à rédiger l’ouvrage l’”Abécédaire LKP” avec sa complice de toujours Axelle Koulandjan-Diamant, puis à Montréal où elle continue à travailler sur cet ouvrage tout en effectuant un stage de perfectionnement comme journaliste-adjointe à la rédactrice en chef d’un site d’information régionale montréalais, durant quelques mois. Depuis février 2012, c’est depuis la ville des Abymes en Guadeloupe qu’elle vit et exerce le travail de journaliste indépendante et Mondoblogueuse.

Pour la jeune Guadeloupéenne tout n’est qu’une question « d’entretenir sa passion pour l’écriture, la lecture, l’actualité, cette curiosité indispensable qui vous amène à connaître les gens, leur vie, leurs histoires, etc… ».

 Passion, gouts et loisirs…

Passionnée par les voyages, Mylène pratique de la marche sportive trois, voire quatre fois par semaine pour se maintenir. Quand on lui demande son plat preféré, elle répond instantanement préférer de loin le “riz rose” ( du riz accompagné de morues, crevettes, lardons et tomates) de sa chère mère. Elle aime bien les séries américaines, les dramas koréens, les romans français ou anglais ainsi que les magazines légers (féminins, high tech). Par ailleurs elle explique trouver beaucoup de plaisir en écrivant.

Crédit photo: Pierrick de Morel
A gauche Mylène Colmar. Crédit photo: Pierrick de Morel

Dakar, le Sénégal, l’Afrique noire une première, les mondoblogueurs…

A cette question la jeune femme répond que le séjour à Dakar était tout simplement « extraordinaire » et « inoubliable » avant de poursuivre « Au moment de partir, je ressentais à la fois de l’exaltation d’avoir pu vivre tout cela, mais aussi de la tristesse que cela soit fini. Aucun regret. Juste un sentiment d’inachevé : j’aurais voulu encore plus discuter avec tout le monde et découvrir plus Dakar. C’est pour cela que je veux y retourner un jour. Maintenant que j’ai commencé à connaître l’Afrique, j’ai juste envie d’en poursuivre la découverte ».

Quand aux autres mondoblogueurs elle ne tarit pas d’éloge à leur égard « Je les ai trouvés sympathiques, dynamiques, avec des regards, des points de vue intéressants. Certains ont été plus discrets que d’autres, c’était surprenant Certains n’ont pas du tout la personnalité que je m’étais imaginée via leur blogs et leur compte Twitter ». Quand elle dit cela vous ne vous trompez pas si vous pensez à Aphtal et à David qu’elle a trouvé un peu « plus discret, plus calme » qu’elle ne s’était imaginée. Quand au mondoblogueur et journaliste presqu’engagé  William Bayiha elle lance sourire aux lèvres « c’est plutôt le contraire; un tribun »

Un message, un rêve un projet qui lui tient à cœur …

Pour Mylène il est primordiale de montrer tout l’intérêt d’encourager la construction de « la Grande Caraïbe ». « Cela me tient à coeur, car j’ai le sentiment que les Caribéens, dans leur ensemble, pourront profiter des avancées en ce sens », déclare t-elle. C’est d’ailleurs l’un des nombreux sujets dont il est question sur « Universelle Caraibe » le blog de Mylène. Un peu comme tout le monde elle chérit de nombreux rêves. Elle a des idées de livres en tête, notamment.

« J’ai par exemple envie de rédiger un livre portant sur Marie-Galante, l’île de l’archipel guadeloupéen dont est originaire ma famille. J’y travaille, mais je n’en dirai pas plus »

Bon vent à cette jeune femme que j’ai trouvé dynamique, super intéressante, curieuse et un peu trop bavarde mais bon… journaliste muet j’en connais pas trop. Pour finir je vous propose chers lecteurs et lectrices d’écouter et pourquoi pas d’esquisser des pas de danse sur la chanson préférée de Mylène Colmar: « la Guadeloupéenne » chantée par Tanya Saint-Val, accompagnée par le groupe Malavoi.

J’espère que Mylène avec son choix musical est parvenue à faire danser beaucoup d’entre vous. Merci et à bientôt j’espère chers lecteurs et lectrices.

The following two tabs change content below.
keitamamady
Né en 1990 à Conakry, capitale de la Guinée, je suis étudiant à l’Université Nationale des Mines de Dnipropetrovsk (Ukraine). Passionné de journalisme et d’écriture, j'ai travaillé deux ans comme collaborateur au groupe de presse L’indépendant-le Démocrate. Je suis également le coordonnateur du club RFI d’Ukraine.

9 thoughts on “Mylène Colmar « la madame Caraïbe » de Mondoblog

  1. Mylène est certainement une des personnes les plus sympatiques que j’aie rencontré, et extremement travailleuse.
    Universelle Caraibe fait qu’on aime la guadeloupe et qu’on ait envie de la connaitre. Je suis également trÈs admiratif de l’amitié de Colmar et Axelle (touchant!).
    Hey, Colmar, et ce fameux fauteuille de ton cousin, avec plus de dix coussins 😉
    Pour David, son billet Liebster Award expliqu’il est assez calme…

  2. ehhhhh oui sinath, j’achète et j’achète encore!! bravo Mamady! Bon travail mon grand! Coucou à toi Mylène et ravie de lire tout ceci sur toi! un moyen de partager plus d’info sur les membres de mondoblog! En tous cas j’attends lire ton prochain livre sur l’archipel et aussi j’attends gouter à ton riz rose!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *