Prix du meilleur blog francophone : Il était une fois Alimou Sow et les BoBs

Portrait_AlimouP-295x300
le blogueur guinéen Alimou Sow

Il peut enfin tranquillement respirer, savourer le goût de la victoire et avec lui tous les Mondoblogueurs qui se sont toujours mobilisés pour la cause de son blog  « Ma Guinée plurielle » aux Best of Blogs (BoBs) 2013 qu’il vient d’ailleurs de remporter haut la main dans la catégorie du meilleur blog francophone. Alimou Sow – puisque c’est de lui que je vous parle – raconte ses aventures personnelles et les réalités socio-politiques et culturelles de sa Guinée natale.

C’est le 3 avril dernier que le jury international du concours a rendu son verdict en désignant les finalistes de l’édition 2013 du concours récompensant les meilleurs blogs et sites, et  lancé par la radio allemande Deutsche Welle en 2004. Parmi les lauréats se trouvent le blog « Ma Guinée Plurielle » d’Alimou Sow. Surpris et heureux, le jeune guinéen explique les circonstances dans lesquelles il a appris cette excellente nouvelle : « Je ne sais pas qui a inscrit mon blog à ce concours. Je pense fort que ça doit être l’un de mes lecteurs. Un ami a repéré que j’étais finaliste et a publié le lien sur Facebook. C’est comme ça que j’ai su que j’étais finaliste. J’étais à la fois surpris et content ».

Depuis, Alimou a sereinement mené sa campagne en ne doutant jamais de ses forces et de sa capacité à aller jusqu’au bout, tout comme le Kongosseur camerounais Florian Ngimbis qui avait remporté cette même distinction l’année dernières. Quoi de plus normal Mesdames et Messieurs ? Quand on a une communauté mobilisée, solidaire et bien soudée comme Mondoblog en soutien, presque rien ne peut nous faire peur.

Mardi le 7 mai une journée certainement inoubliable …

C’est Fatouma Harber la mondoblogueuse malienne originaire de Tombouctou, qui annonce en ces termes la bonne nouvelle qui fait le buzz sur Facebook et se répand à la vitesse de la lumière sur les réseaux sociaux.

« ALIMOU SOW Nous rapporte notre deuxième Bob’s.
BRAVO au talentueux et non moins Joli Guinéen… »

En seulement quelques minutes les mentions « j’aime » se multiplient, les commentaires et les messages de félicitations abondent et viennent de toute part. Ce mardi 7 mai est est une journée de fête pour les mondoblogueurs et les nombreux amis d’Alimou, qui peuvent enfin savourer le gout de cette belle victoire

les Mondoblogueurs à Dakar
les Mondoblogueurs à Dakar

Alimou Sow un modèle pour la jeunesse guinéenne

Pour Alimou Sow, les jeunes doivent se démarquer de tous ces personnages qu’on voit à la télé et qui s’érigent en « bon Samaritain » ou porte-parole de la jeunesse.

« Je ne vois pas en quoi la jeunesse guinéenne doit être différente de celle du reste du monde. Que chacun essaie de se battre pour gagner sa vie, puisque personne ne le fera à ta place tout le temps. Pour bien mener ce combat, il faut s’armer. Pour moi, la meilleure des armes, c’est le travail et la formation. Que chacun essaie d’être professionnel dans son domaine : qu’il soit menuisier, taximan, journaliste, webmaster, documentaliste, ou instituteur. Il n’y pas de sot métier » déclarait le jeune guinéen lors d’une récente interview dans les collonne du site d’information guinéen Aminata.com

Une fierté pour la Guinée

Ce qui rend cette histoire encore plus belle, c’est le fait qu’Alimou Sow soit guinéen. La Guinée est encore un pays où les blogueurs se comptent sur le bout des doigts à cause d’un déficit criant en matière d’accès à l’électricité et au réseau internet. Avec cette victoire, j’ose espérer que malgré toutes ces difficultés de plus en plus de jeunes guinéens se lanceront dans le blogging car comme notre nouveau Champion Alimou, ce n’est pas le talent qui manque à la jeunesse guinéenne.

The following two tabs change content below.
keitamamady
Né en 1990 à Conakry, capitale de la Guinée, je suis étudiant à l’Université Nationale des Mines de Dnipropetrovsk (Ukraine). Passionné de journalisme et d’écriture, j'ai travaillé deux ans comme collaborateur au groupe de presse L’indépendant-le Démocrate. Je suis également le coordonnateur du club RFI d’Ukraine.

8 thoughts on “Prix du meilleur blog francophone : Il était une fois Alimou Sow et les BoBs

  1. Alimou Sow, mis más sinceras felicitaciones, buen ejemplo para los jóvenes de tú pais, ahí tienen dónde mirarse. Sigues en esta línea que has iniciado con tu blog y Guinea entera te lo agradecerá.NO decaigas y sigues deleitándonos con tus comentarios. Saludos.

  2. Bravo à Alimou ! Il mérite cette victoire. J’espère aussi – je le sais – qu’il inspirera des jeunes guinéens, africains, des jeunes des quatre coins du monde.

  3. pour moi depuis que j ai comencer a lire et suivre le travail de Allimou ,j ai vu en lui le jeune qui portera haut le drapeau guineen et montrera le bon chemin a la jeunesse . malgrer les difficultes il a pu tenir le cout, alors bonne chance et nous te suivrons jusqu au bout …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *