Ukraine : Que se passera t-il en 2018 ?

Ville de Cherkasy Crédit photo : Phillipe Dacruz

Une année qui finit, une autre qui commence ! 2017 s’en va à jamais, laissant la place à 2018 porteur d’espoir pour tous les peuples. Après les fêtes, les nombreux vœux et rêves que l’on espère voir se réaliser cette année, place à la réalité de la vie.

A quoi devront s’attendre les Ukrainiens cette année ? Quelles sont les mesures phares censées entrer en vigueur en 2018 au pays de la vodka et du vinok ?

Voici mon top 7 de ces importantes mesures et événements attendus en Ukraine.

 1- Réforme du système médical

Une grande réforme médicale est prévue pour cette année : avant juillet, les Ukrainiens doivent se choisir un médecin et signer un contrat avec lui (médecin familial). Les députés de la Verhovna Rada (le parlement ukrainien) ont soutenu cette réforme car elle prévoit notamment des garanties financières de la part de l’État dans la fourniture des médicaments.

2- Le cursus scolaire passe à 12 ans

À partir du 1er septembre, les nouveaux écoliers devront suivre un cursus de 12 ans. Il sera divisé en trois étapes : de la première à la quatrième classe (de 6 à 10 ans), de la cinquième à la neuvième et enfin les classes du profil (3 ans), pour lesquelles les écoliers déterminent eux-mêmes s’ils veulent aller au collège ou directement à une université ou dans une académie pour l’approfondissement de l’étude des sciences.

Quand à la gestion des établissements d’enseignement, elle se fera désormais au niveau local. Cette réforme donnera aux écoles une large autonomie avec la possibilité de concevoir indépendamment des programmes éducatifs.

3- Plus de visas avec les Émirats arabes unis

Depuis le 31 décembre dernier, les Ukrainiens n’ont plus besoin de visa pour se rendre aux Émirats arabes unis. C’est le résultat d’un accord signé le 2 novembre dernier entre le président Petro Poroshenko et le Premier ministre des Émirats arabes unis. Désormais, un passeport biométrique ukrainien valable pour les six prochains mois est suffisant pour un séjour de 30 jours à Dubaï ou dans une autre ville des Émirats arabes unis.

4- Nouvelles instances judiciaires

Cette année, il est possible qu’apparaissent de nouveaux tribunaux. Ce seront entre autres des tribunaux anticorruption et des tribunaux militaires, car de l’avis de la plupart des observateurs, la lutte contre la corruption devrait être au centre des préoccupations des autorités de Kiev. Cela dit, il ne s’agit pas seulement de créer les organismes mais aussi de changer les mentalités des gens.

5- Finale de la ligue des champions à Kiev

Le 26 mai prochain, le stade Olympique de Kiev accueillera la finale de la ligue des champions, la plus prestigieuse compétition européenne. Une première pour la capitale ukrainienne. Les yeux du monde du football seront sur Kiev ce jour-là – plus de 450 vols sont prévus pour amener les supporters.

Petites pièces Crédit photo : Phillipe Dacruz

6- Fin de la fabrication de petites pièces de monnaie

À partir de cette année il n’y aura plus de fabrication de petites pièces de monnaie. Aujourd’hui il y a 12,9 milliards de pièces en circulation. Il s’agit précisément des pièces de 10 kopecks (10 centimes) qui a elles seules représentent déjà 3,8 milliards de pièces.

Premièrement, selon la Banque nationale, les pièces de monnaie de petite taille «ont presque cessé de jouer un rôle important dans le calcul en ce qui concerne les achats et les ventes des biens et services». Même dans les épiceries, les vendeurs  ne reclament plus aux acheteurs les pièces de  1 à 5 kopecks. Le deuxième argument est que le coût de frappe de 1, 2 et 5 kopecks est beaucoup plus élevé que leur valeur nominale.

7- Réduction de la vitesse maximale 

En 2018, précisement depuis le 1er janvier dernier, la vitesse maximale passe de 60 à 50km/h dans les centres urbains et les zones habitées. Les zones concernées doivent changer les signes restrictifs sur les routes, et les conducteurs devront s’habituer aux nouvelles limites. Les pénalités en cas d’excès de vitesse passe aussi de 510 à 3400 uah, l’équivalent d’un peu plus de 100 euros.

Que vous inspire ces évenements et l’actualité ukrainienne en 2018 ? Votre point de vue est le bienvenu juste en dessous dans la section des commentaires…

Par Phillipe Dacruz et Mamady Keita.

 

The following two tabs change content below.
keitamamady
Né en 1990 à Conakry, capitale de la Guinée, je suis étudiant à l’Université Nationale des Mines de Dnipropetrovsk (Ukraine). Passionné de journalisme et d’écriture, j'ai travaillé deux ans comme collaborateur au groupe de presse L’indépendant-le Démocrate. Je suis également le coordonnateur du club RFI d’Ukraine.
keitamamady

Derniers articles parkeitamamady (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *