« Bonjour », un nom bien français pour un biscuit ukrainien

« Bonjour » est un biscuit ukrainien. Crédit photo : P. Dacruz

En Ukraine, le français continue à marquer des points. Entre l’augmentation du nombre d’apprenants de la langue de Molière mais aussi l’augmentation des cours au sein de l’Institut français, c’est désormais ailleurs que s’invite le français. Dans les magasins, les supérettes, le français inspire de plus en plus les produits ukrainiens. Des biscuits aux petits bonbons en passant par les chocolats, certains produits en Ukraine portent des noms venant de la langue de Molière.

Samedi dernier, c’était notre jour de repos. Il fait beau. C’est le meilleur moment pour une belle promenade. Après quelques coups de fil, je suis bien entouré. Direction le Lubava, un des quatre centres commerciaux à la mode de Cherkassy.

Sur le chemin, on décide de faire un tour dans un des ATB qui borde le chemin qui mène au centre commercial Lubava. Les ATB, ce sont des magasins de distribution des denrées alimentaires mais pas seulement. On y vend un peu de tout.

« Roulette » – Crédit photo : Phillipe Dacruz

À l’intérieur sur des stands sont ingénieusement rangés des chocolats qui attirent notre attention. On y repère quelques biscuits et desserts qui, bien que produits en Ukraine, portent des noms provenant de la langue française.

Roulette, bonjour et biscuit autres que ce vous croyez …

Par exemple : « Roulette », ce sont de petits pains au chocolat et à la crème blanche. Un peu plus loin, on apprend que « Bonjour » est un dessert avec un goût de vin chaud à la framboise. Sur un autre stand, on peut voir fièrement exposé « Biscuit », une sorte de chocolat produit par le groupe Roshen, fondé par l’actuel président du pays Petro Poroshenko.

« Biscuit » produit par le groupe Roshen. Crédit Photo : P. Dacruz

Un petit tour dans cette grande épicerie nous permet de nous rendre compte que « Buvette » est le nom d’une eau minérale. Non loin de là on apprend que « Fort » est un café qui a vraiment la côte dans le pays.

Il faut ajouter à cela le fait que beaucoup d’ukrainiens ont une réelle sympathie pour la langue et la culture française. Beaucoup d’entre eux, notamment les jeunes, connaissent quelques expressions du genre « salut, merci, je t’aime, tu es très belle, la tour Eiffel, Paris, je travaille, au revoir, je m’appelle… »

Le café « Fort » – Crédit Photo : Phillipe Dacruz

La France est réellement présente en Ukraine avec une ambassade, neuf Alliances françaises réparties sur l’ensemble du pays, un Institut français, mais aussi un Lycée français qui se trouve à Kiev.

Avec toutes les mutations que connait l’Ukraine ces dernières années, la réelle question que l’on se pose est : jusqu’où peut aller le français face à d’autres langues étrangères qui elles aussi sont dans le cœur des ukrainiens ? Je pense à l’allemand et à l’anglais. Mais cela c’est une toute autre histoire.

Par Philippe Dacruz et Mamady Keita

 

The following two tabs change content below.
keitamamady
Né en 1990 à Conakry, capitale de la Guinée, je suis étudiant à l’Université Nationale des Mines de Dnipropetrovsk (Ukraine). Passionné de journalisme et d’écriture, j'ai travaillé deux ans comme collaborateur au groupe de presse L’indépendant-le Démocrate. Je suis également le coordonnateur du club RFI d’Ukraine.

One thought on “« Bonjour », un nom bien français pour un biscuit ukrainien

  1. merci , pour ces délices ukrainiens associés à la langue française, une mise en bouche pour la classe aisée d’Ukraine, et des mois de privation pour 90% de la population qui a un revenu si bas que la friandise est inaccessible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *