La dépigmentation: une pratique dangereuse

 Consultez si on ne peut pas s’en passer

S’il y a des marchés qui prospèrent en Afrique subsaharienne malgré toutes les contraintes financières auquelles font fassent les populations de cette partie du globe, celui des produits éclairssissants figure en bonne place. Pourtant malgré le succès que rencontrent ces produits en Afrique noire, leur utilisation présente des dangers et des conséquences parfois désastreuses pour la peau.

S’il est vrai que les femmes subsahrienennes attachent une grande importance à leur allure, il faut reconnaitre que cette préocupation, ce souci de bien paraitre est parfois poussé à l’extrême. C’est ainsi que croyant pouvoir se faire belle,  certaines femmes et plus récemment  n’hésitent plus à utiliser des mélanges les plus fous. De l’eau de javel à l’hydroquinone en passant les corticoïdes  (tels que la béthaméthasone  ou le clobétasol), la composition de ces produits éclaircissants est parfois très dangereuse pour la peau. Tenez par exemple la dose normale pour un usage médical de l’hydroquinone ne doit pas dépasser 2%, il a été découvert dans certains de ces  produits éclairssissants près de 30% d’hydroquinone. C’est pourquoi d’ailleurs certains de ces produits ne portent aucune étiquettte sur leur réelle composition. Depuis peu la dépigmentation  n’est plus l’appanage exclusif de la gente féminine,car certains hommes  tentent eux aussi désormais l’experience de l’éclaircissement de la peau.

Selon le Docteur Camara en service au Centre Hospitalier Universitaire (C.H.U.) de Donka, l’un des plus grand établissement sanitaire de Conakry en Guinée, la pratique de la dépigmentation présente des risques de complications et d’infections aggravées pour la peau « la mélanine est une substance très importante car elle protège la peau contre les éffets du soleil. Une absence de pigmentation dans la peau augmente donc le risque de sensibilité au soleil dans les zones touchées. Mais aussi  il ya aussi parfois l’apparition des acnés, des brulûres, des mycoses en plus de l’apparition dans certaines parties du corps des taches blanches par ci, fonceés par là. Certaines des substances qui se trouvent dans ces produits éclairssissants sont très toxiques pour la peau à tel point qu’elle  peuvent même causer des cancers de la peau. Il faut souligner aussi qu’après cette pratique les concernés ont souvent des problèmes de cicatrisation liés à l’amincement de la peau. Pour les femmes enceintes Il existe des risques toxiques majeurs pour l’enfant in utero.C’est pourquoi malgré que de plus en plus de personnes sont conscientes du danger que presente cette pratique je dois dire que la depigmentation est encore un véritable problème de santé publique dans notre pays » explique pédagogiquement le médecin.

Au vu de ces conséquences pour les populations,la dépigmentation mérite d’être pris au sérieux au même titre que d’autres problèmes de santé. En plus des campagnes de sensibilisation contre cette pratique aux conséquences multiples, les pouvoirs publiques devraient prendre des mesures radicales afin que tous les produits cosmétiques qui sont averés toxiques pour la peau  ne se retrouvent plus à l’interieur de nos frontières à plus forte raison sur les étales de nos marchés.

Dépigmentation danger pour la peau
Source: Mayotte hebdo

En tout cas mes soeurs moi je vous préfère « naturelles » et je pense ne pas être le seul. Et  vous chers lecteurs et lectrices qu’en pensez vous ? Vos réactions seront les bienvenues juste en dessous dans la partie commentaire.

Salut et à bientot j’espère.

 

The following two tabs change content below.
keitamamady
Né en 1990 à Conakry, capitale de la Guinée, je suis étudiant à l’Université Nationale des Mines de Dnipropetrovsk (Ukraine). Passionné de journalisme et d’écriture, j'ai travaillé deux ans comme collaborateur au groupe de presse L’indépendant-le Démocrate. Je suis également le coordonnateur du club RFI d’Ukraine.

9 thoughts on “La dépigmentation: une pratique dangereuse

  1. Aujordhui les produits cosmétiques en particulier (huile et savon éclairessisant ) represente une des sources du cancer de la peau en Afrique.
    Il faut reconnaitre que les femmeS attachent beaucoup d’importance aux produits de beauté à tel point que parfois elles utilisent des produits à base d’hydroquinone de quantité majeure ne répondant à aucune des normes de laboratoire dermatologique juste pour se faire un teint metissé.
    Et tout cela affaiblit la peau qui devient fragile au rayon solaire.
    Ces produits doivent être interdite au même niveau que les excitants(et les stupéfiants (héroine et autres).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *