Système éducatif ukrainien: les trois choses que j’aimerai importer dans mon pays

Etudiants en cours
Etudiants en cours

Comme évoqué dans mes précédents billets, mon arrivée en Ukraine m’a permis de faire plusieurs découvertes parmi lesquels se trouve en bonne place le système éducatif de ce pays d’Europe de l’est qui fait frontière avec la Russie,la Biélorussie,la Pologne, la Slovaquie, la Hongrie, la Roumanie et la Moldavie.

Le système éducatif en vigueur dans ce pays a des points des convergences avec celui de ma Guinée natale.A coté des points de convergences il y a aussi des points de divergences.Parmi les pratiques et les réalités qui diffèrent il en existe quelques uns que j’apprecie beaucoup au point de vouloir les importer ou les voir entrer en vigueur dans ma chère patrie.Dans ce billet j’ai choisi de vous parler de quelques unes de ces réalités que j’aimerai tant voir entrer en vigueur dans mon pays.j’en ai choisi trois.

Un étudiant un compte bancaire

Il y a un peu plus d’une année lorsque j’étais encore en Guinée, je me rappelle qu’il fallait faire une grande queue pour recevoir sa bourse d’entretien.Cependant depuis mon arrivée en Ukraine, finies les longues files d’attente.Pour recevoir leur bourse d’entretien les étudiants n’ont pas besoin de ces interminables heures d’attente.Il suffit simplement de faire le retrait de la somme voulue à partir d’un bancomat;une sorte de machine  distributeur automatique de billet.Les bancomats sont visibles un peu partout, au niveau des carrefours, des coins de rues et j’en passe.Ce qui fait qu’il n’y a jamais de file d’attente pour recevoir les bourses d’entretien.Chaque étudiant dispose d’un compte bancaire à partir duquel il reçoit et gère sa bourse d’entretien.Ce qui rend facile et pratique les opérations de réception et de  gestion de la bourse d’entretien.Cette méthode pourrait mettre fin aux longues files d’attente qui se forment lors de la réception de la bourse.Je pense que cela soulagerait beaucoup les étudiants bénéficiaires.

Plus de récompense pour les meilleurs…

En Ukraine la bourse d’entretien d’un étudiants dépend des notes obtenues par ce dernier.Plus l’étudiant fourni des efforts et arrive à avoir de bonnes notes plus il a accès aux bonus liés à l’excellence et au mérite.Ce système encourage tous les étudiants à se surpasser à donner le meilleur d’eux-mêmes pour bénéficier de ces traitements de faveurs.J’ai par exemple un ami qui passe souvent des nuits blanches à réviser et à faire des exercices afin de pouvoir accroitre sa bourse d’entretien et ainsi pouvoir s’acheter la dernière version du téléphone intelligent Samsung Galaxy.

Suffisamment de foyer universitaire…le logement loin d’être un casse tête pour les étudiants

En Ukraine la grande majorité des étudiants vivent dans les foyers universitaires.Lorsque les étudiants vivent dans les foyers universitaires, la discipline est la principale vertu.Tenez par exemple dans ces foyers universitaires il existe des principes strictes qu’il faut respecter pour ne pas être puni à effectuer des travaux d’intérêt général.Parmi ces règles il y a par exemple la réglementation des heures de visite, la défense de fumer dans l’enceinte du foyer, l’interdiction des boissons alcoolisées. Dans mon pays d’origine j’aimerai que soit construit plus de foyer universitaire, car je trouve que cela soulagerai beaucoup les étudiants.

Bien à vous chers lecteurs et lectrices. A bientôt j’espère!

The following two tabs change content below.
keitamamady
Né en 1990 à Conakry, capitale de la Guinée, je suis étudiant à l’Université Nationale des Mines de Dnipropetrovsk (Ukraine). Passionné de journalisme et d’écriture, j'ai travaillé deux ans comme collaborateur au groupe de presse L’indépendant-le Démocrate. Je suis également le coordonnateur du club RFI d’Ukraine.

6 thoughts on “Système éducatif ukrainien: les trois choses que j’aimerai importer dans mon pays

  1. Très intéressant. J’en profite pour dire qu’au Brésil aussi un étudiant = 1 ou 2 ou 3 compte bancaire. Mais cela est possible grâce à un système de réseau informatique intégré dans tout le pays. Par contre le logement est plus compliqué ici, étant donné que le Bresil est une fédération et que chaque université est autonome.Certaines accordent le logement et d’autres non. Il y a ici aussi les bourses de mérite, mais le gouvernement a instauré un système de cotas pour les populations noires, les étudiants issus de familles pauvres pour qu’ils puissent entrer dans les universités et terminer leurs cours. On évite ainsi les évasions avant la conclusion des cours. Il faut être assez lucide pour comprendre que d’autres facteurs que le mérite interviennent dans la réussite ou l’échec d’un étudiant.
    http://peacefulworld.mondoblog.org/2012/09/29/universites-gratuites-pour-les-riches/

    http://peacefulworld.mondoblog.org/2012/11/17/le-bresil-investit-dans-leducation-des-pays-en-voix-de-developpement/

  2. « Plus de récompense pour
    les meilleurs… » est une option qui pourrait permettre de soigner le système éducatif guinéen au cas où elle serait mise en place. J’ai des amis qui ne partent à l’université que prendre leur bourse d’entretien…
    Merci pour cet excellent billet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *