Le FC Barcelone, le spectre du déclin et du miracle

Lionel Messi Player of the Year 2011 par globalite, via Flickr CC
Lionel Messi Joueur du FC Barcelone, par globalite, via Flickr CC

Depuis mercredi 20 février, jour de la fameuse défaite du grand Barça face au Milan AC, je suis hanté par un mauvais pressentiment. Pas une seule nuit tranquille, pas un seul jour sans que je n’y pense. Le supporteur du FC Barcelone que je suis se demande comment les Blaugrana réussiront à venir à bout de la défense de fer de cette tenace et téméraire équipe du Milan AC lors du match retour, le 12 mars prochain. Si le FC Barcelone est incontestablement l’une des meilleures (sinon la meilleure) équipes de football au monde, j’ai de sérieuses raisons de commencer à penser que ce n’est plus pour longtemps si rien n’est fait, et cela malgré l’optimisme exagéré des dirigeants et de l’entraîneur de l’équipe.

Le football est en quelque sorte une religion dans le milieu d’où je viens tellement il déchaîne les passions et rythme la vie de tout un chacun. En Guinée, il est presque de coutume chez les jeunes de choisir un club ou une équipe nationale que l’on va suivre, supporter et avec laquelle on partagera comme  on le dit lors des mariages le meilleur et le pire. Moi, j’ai choisi  de devenir un supporteur du FC Barcelone à l’époque des quatre fantastiques, surnom donné à l’ancien carré redoutable d’attaquants du Barça composé du camerounais Samuel Eto’o, du français Thierry Henry, du brésilien Ronaldhino et de l’argentin Lionel Messi. Pour être précis, je pense que c’était entre 2007 et 2008. C’était vraiment la belle époque.

Depuis cette époque, beaucoup de choses se sont passées et ont changés au sein de l’équipe qui a remporté plusieurs titres collectifs – Ligue des champions de l’UEFA, la Supercoupe d’Espagne et d’Europe, la Coupe du monde des clubs, le Championnat d’Espagne – et individuels, avec notamment l’exceptionnel Lionel Messi. Le problème, c’est que le noyau de l’équipe reste le même d’une saison sur l’autre, et il veillit : Xavi Hernandez a 33 ans, Andrees Iniesta 28 ans, Carles Puyol 34 ans,Victor Valdes 31 ans… pour ne parlez que de ceux là, ne sont plus au meilleur de leur forme lors de certains matchs. Quand aux jeunes joueurs comme Christian Tello, Cuenca, ou Pedro, sur lesquels les dirigeants et les entraîneurs du Barça ont tout misé, ils sont certes talentueux mais loin d’être réguliers. Ils sont très clairement en deçà de ce qu’on attendait d’eux.

Le grand Barça  s’essouffle, même si il continue à se promener avec une avance confortable en tête de la Liga. Je me rappelle que c’est en grand favori que les Blaugrana sont arrivés mercredi soir à San Siro pour affronter le Milan AC. Au final c’est le Milan qui sortira vainqueur de ce match avec un score de 2 buts à zéro.Malgré le mauvais état de la pelouse et l’erreur d’arbitrage favorables aux Milanais, il faut reconnaître que le Milan AC à mieux gérer son match face à des Blaugrana certes dominateur (possession de balle) mais décevant dans le dernier geste face au but adverse. On se rappelle que l’année dernière aussi, le Barça n’avait pas réussi à remporter ce prestigieux trophée. C’est le club londonien de Chelsea qui avait mit fin au rêve Blaugrana de sacre en ligue des champions.

Qu’arrive t-il donc au « Grand Barça » ? L’heure du déclin aurait-il commencé à sonner ?

En bon supporteur j’ose espérer que non .Mais j’estime qu’il est peut être temps que les dirigeants du Barça mettent la main à la poche pour renforcer un peu cette équipe. Abdoulaye Bah est guinéen, vit à Dnipropetrovsk et supporte le FC Barcelone depuis un peu plus de 10 ans. Il partage mon point de vue sur la nécessité pour le Barça de procéder à des recrutements :

« De nouvelles recrues notamment en défense donneraient un nouveau souffle à l’équipe. Il apparaît clairement que la défense du FC Barcelone est loin d’être à la hauteur des enjeux de grandes compétitions comme la ligue des champions », m’explique t-il.

Quoi qu’il en soit, je suis de ceux qui croient au miracle le 12 mars prochain au Camp Nou, même si on estime à 19% les chances de qualification du Barça après ce faux pas du match aller à San Siro. Je suis confiant car le FC Barcelone a dans ses rangs des joueurs exceptionnels, dont un certain Lionel Messi qui a lui seul est capable de changer le cours d’un match de football.

A bientôt chers lecteurs et lectrices pour fêter le miracle j’espère.

The following two tabs change content below.
keitamamady
Né en 1990 à Conakry, capitale de la Guinée, je suis étudiant à l’Université Nationale des Mines de Dnipropetrovsk (Ukraine). Passionné de journalisme et d’écriture, j'ai travaillé deux ans comme collaborateur au groupe de presse L’indépendant-le Démocrate. Je suis également le coordonnateur du club RFI d’Ukraine.

13 thoughts on “Le FC Barcelone, le spectre du déclin et du miracle

  1. Vous êtes fantastiques dans vos commentaires, si tu ne le dits pas,personne ne saura que vous êtes fanatiques d’un club. Félicitation.
    Là ou je ne suis pas d’accord avec toi c’est quand tu dis que Messi a lui seul peut changer le cour d’un match, vous n’êtes pas un bon analyste à ce point. Sans Xavi et Iniesta pas de ballon d’or pour Messi. Analysez les matchs de l’an passé quand Iniesta était blessé, vous trouverez que c’est là ou le Barça a perdu la coupe d’Espagne. Merci et courage pour le 12 Mars.

    1. Merci pour le compliment qui m’a vraiment fait plaisir.Malgré l’énorme contribution de Xavi,d’Iniesta et d’autres grands joueurs du club je pense sincèrement que Messi est vraiment l’homme fort du Barça.Quoi qu’il en soit merci vraiment pour la visite et le commentaire très intéressant c’était un honneur et un plaisir.

  2. Ah oui Monsieur Keita, cette défaite a été une désagréable surprise. Mais le ballon rond va certainement tourner à notre faveur au retour. C’est possible que l’on batte Milan avec trois buts d’écart au Camp Nou.

  3. mettre la main dans la poche ce n’est pas vraiment la politique du Barça, non? Moi je ne suis pas fan, bien au contraire, je suis un True Gunner! Si je n’aime pas trop le Barça c’est pour plusieurs raisons que tu peux bien retrouver ici…

    http://www.marianne.net/emballer-poison/Disneyland-puni-detester-le-Barca_a20.html

    Mais, tu as raison de citer l’âge des joueurs, en moyenne l’équipe du Milan est bine plus jeune et cela se ressent sur les contre-attaques… Le Barça est une grande équipe, mais ils avaient oublié que le Milan aussi. Si les italiens font la même erreurs, ils subiront une cuisante defaite à Barcelone…
    A plus!

  4. Vous avez toujours des alibis pour excuser une raclée, vous autres, barça-fana. Mauvais état de la pelouse, comme si les milanais n’ont jamais joué sur une bonne pelouse. Hahaha, vous avez été battus à plate couture, et le Milan se fera un malin plaisir à rééditer son exploit, en offrant au Barça une vraie leçon de Foot.
    Messi, votre petit bonhomme haut comme trois pomme n’y pourra rien changer! C’est un piètre joueur qui n’est fort qu’au Barça! Ailleurs, il sera sur les bancs de touche d’un attaquant burkinabé. Hahaha

  5. On peut, en effet, se poser toutes ces questions. Surtout après la défaite contre le Real mardi soir. Même s’il ne concrétise pas, le Barca offre tout de même un beau jeu.
    Et je crois qu’on peut compter sur Xavi pour encore 2 ans – c’est un peu le Scholes de Manchester United 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *