Comment les Ukrainiens vivent-ils le confinement ?

Article : Comment les Ukrainiens vivent-ils le confinement ?
Étiquettes
8 avril 2020

Comment les Ukrainiens vivent-ils le confinement ?

Crédit photo : Phillipe Dacruz

Dès l’apparition des premiers cas de Covid-19 sur son territoire, le gouvernement ukrainien a opté pour un confinement général bouleversant ainsi les petites habitudes de vie de millions de personnes. Un mois plus tard, аlors qu’il est toujours difficile de s’adapter à la nouvelle donne pour les uns, d’autres préfèrent mettre cette période à profit pour réaliser certaines choses qu’ils ont jusque là toujours repoussées faute de temps…

🎧 Vous pouvez aussi écouter ce billet ! 🎧

« J’ai toujours voulu moi-même revoir la décoration de ma maison. Mais aussi m’intéresser au développement personnel, lire quelques livres sur le sujet. Mais faute de temps je n’ai cessé de remettre à plus tard  tous ces désirs”, nous confie Lilia Savchyk, organisatrice d’événements culturels à Cherkassy, avant de poursuivre : « pendant cette quarantaine j’ai enfin pu réaliser tout cela.

Le confinement ce n’est pas seulement plus de temps à soi et ses projets mais aussi un énorme manque à gagner. Alina Yeremenko, serveuse dans un restaurant qui a fermé ses portes à cause de la pandémie, peine désormais à joindre les deux bouts. « Je vis des moments vraiment difficiles. Plus de salon de coiffure, plus de manucure, plus de pédicure, j’ai dû emprunter un peu d’argent pour pouvoir continuer à payer mon loyer et assurer mes courses. J’espère vivement que le travail va vite reprendre car je sais plus trop comment tenir”.

Ville de Cherkasy Crédit photo : Phillipe Dacruz

Pour sa part, le gouvernement actuellement en pleine négociation avec le FMI a annoncé quelques mesures pour soulager les entreprises et les citoyens. « Des mesures dont on ne ressent pas pour l’instant l’effet dans notre portefeuille », ironise Alina.

Quant à Alexandre Petrenko, autre habitant de Cherkassy, il nous explique avoir été très malheureux les premiers jours du confinement. « Mais cela c’était avant que je ne décide de  rejoindre un groupe de vulgarisation de la culture et de la langue française sur les réseaux sociaux. Depuis ça va beaucoup mieux. Je passe mes journées désormais à échanger avec mes nouveaux amis mais aussi à expérimenter de nouvelles recettes de cuisine. »

Pour finir rappelons que dans son adresse à la nation du 7 avril, le président Volodymyr Zelensky a lui aussi exhorté les Ukrainiens à profiter de cette quarantaine pour renforcer leurs capacités, faire du sport à la maison mais aussi se parler et passer du temps en famille.

Partagez

Commentaires